L’Autre n’est pas une donnée

Ce numéro est coordonné par Franck Renucci, Benoît Le Blanc et Samuel Lepastier, et supervisé par Pierre Fastrez et Geneviève Jacquinot-Delaunay.

Hermès 68

Toutes les informations sur le site d’Hermès

Résumé

Au moment où vivant et artificiel convergent, les relations humaines prétendent se simplifier. L’Autre ne serait qu’une donnée. Pourtant, le problème reste entier : la communication bute toujours sur les difficultés de la rencontre car l’altérité est constitutive de la communication et de son horizon. Au début est l’incommunication. Altérités et singularités humaines ouvrent des espaces de négociation, de cohabitation et d’invention pour chacun : Cogitat ergo est. C’est dans la rupture et le discontinu que s’inscrivent l’émergence du nouveau et, souvent, la communication.

Aujourd’hui, la vision occidentale qui connecte corps et dispositifs en réseaux vise donc à établir une continuité entre cerveau et esprit, tandis que la science biologique produit de nouveaux artefacts. L’invisible « épaisseur organique » se transforme alors en « surfaces numériques » objectivables. Un être informationnel apparaît, prétendant tout savoir, tout dire et prédire. De pulsionnel et érotique, le corps devient objet et information, résolvant d’un coup l’épreuve et l’expérience de la communication.

La question traitée ici est celle de l’altérité à l’épreuve d’un être informationnel. Ce numéro d’Hermès ouvre de nouvelles perspectives pour les sciences de la communication. L’originalité est de mobiliser et de confronter des disciplines aux fondements parfois incommensurables : sciences cognitives, neurosciences, psychanalyse, sciences humaines et sociales. Loin d’une communication transparente, sans butée et sans Autre, la rencontre de ces disciplines montre une nouvelle fois que la communication humaine est sans mode d’emploi. Le corps, la relation à l’Autre manifestent obstinément des points de résistance. La communication s’invente toujours, au-delà des systèmes, des réseaux, des interactions.

Franck Renucci, Benoît Le Blanc et Samuel Lepastier

SOMMAIRE

Franck Renucci, Benoît Le Blanc et Samuel Lepastier

Introduction générale

Sélection bibliographique

Dans la bibliothèque d’Hermès

I. L’irréductibilité du corps
Introduction

David Le Breton
Le corps, entre significations et informations

Céline Lafontaine
Le corps cybernétique de la bioéconomie

Pierre Fastrez
La prise en compte du corps en sémantique cognitive

Édouard Kleinpeter
Entre réparation et augmentation : corps vécu et corps perçu chez les agénésiques (encadré)

Bernard Andrieu et Nicolas Burel
La communication directe du corps vivant. Une émersiologie en première personne

Jean Caune
Le corps, objet de discours, moyen de relation

Jan Pieter Konsman et Cédric Brun
Exclusion d’interactions sociales et imagerie cérébrale (encadré)

Samuel Lepastier
L’hystérie, entre sexe et langage

Roland Jouvent
Le cerveau magicien (entretien)

Gérard Pirlot
Alexithymie et pensée opératoire

Catherine Weissmann-Arcache
La communication handicapée. Les enfants surdoués et les enfants autistes ont-ils encore un corps ?

Jean-Didier Vincent
Souriez, on vous regarde (encadré)

II. Nouveaux artefacts : entre informations et pensée
Introduction

Bernard Claverie
De la cybernétique aux NBIC : l’information et les machines vers le dépassement humain

Benoît Le Blanc
La (non) place de l’altérité dans les sciences cognitives

Benoît Le Blanc
Francisco Varela : des systèmes et des boucles (encadré)

Alain Lelu
Un demi-siècle au cœur du numérique : itinéraire d’un data geek

David Pucheu
L’altérité à l’épreuve de l’ubiquité informationnelle

Benoît Le Blanc
Alan Turing : les machines à calculer et l’intelligence (encadré)

Maxime Derian
Lunettes hyperconnectées et altérité

Bruno Falissard
Trente ans d’observation « partiellement participante » dans l’univers des neurosciences

Éric Letonturier
Au-delà du « soldat robot » : l’éthique comme augmentation (encadré)

Brigitte Munier
Homme et machine, la phase du miroir

Sylvie Allouche
Communication empathique, télépathique et symbiotique (encadré)

Stéphane Vial
Ce que le numérique change à autrui : introduction à la fabrique phénoménotechnique de l’altérité

Valentina Tirloni
Génération Y et monade leibnizienne

III. Altérités et incommunication
Introduction

Jean-Michel Besnier
L’altérité ou la mort. Résister à l’indifférencie

Michaël Oustinoff
Edward T. Hall : la dimension cachée de l’altérité de la langue (encadré)

Francis Wolff
Résister à la réduction (entretien)

Samuel Lepastier
Das Unheimliche : dissonance cognitive, inquiétant et création littéraire (encadré)

François Ansermet, Pierre Magistretti et Marie-Hélène Brousse
Le vivant en excès

Bernard Lamizet
Alientité et communication

Franck Renucci
L’homme-interfacé, entre continuité et discontinuité

Dominique Wolton
Incommunication et altérité (entretien)

Juremir Machado da Silva
1964 : un coup d’État médiatico-civilo-militaire au Brésil

Philippe Cayla
Europe, communication et médias

Sang-Chin Chun et Jeong-Im Hyun
Théorie du complot et communication politique en Corée du Sud

Hommage

Bernard Cazes (par Thierry Paquot)

Lectures

Claude De Vos et Derrick de Kerckhove, Écrit-Écran, 3 vol., Paris, L’Harmattan, coll. « Communication et civilisation », 2013. Vol. 1, Formes graphiques, 168 p. ; vol. 2, Formes de pensée, 156 p. ; vol. 3, Formes d’expression, 178 p.
(par Alexandre Eyries)

Cédric Biagini, L’Emprise numérique. Comment Internet et les nouvelles technologies ont colonisé nos vies, Montreuil, éditions L’Échappée, coll. « Pour en finir avec », 2012, 449 p.
(par Thierry Paquot)

Jean-Michel Besnier, L’Homme simplifié. Le syndrome de la touche étoile, Paris, Fayard, 2012,, 208 p.
(par Mireille Diestchy)

Laurent Loty et Éric Vanzieleghem, Esprit de Diderot. Choix de citations, Paris, Hermann, 2013, 160 p.
(par Baudouin Jurdant)

Armelle Faure et Adelaïde Maisonabe (photographe), Bort-les-Orgues. Les mots sous le lac. Récits et témoignages d’avant le barrage, Toulouse, Privat, 2012, 96 p.
(par Léonard Laborie)

Philippe d’Iribarne, L’Envers du moderne. Conversations avec Julien Charnay, Paris, CNRS Éditions, 2012, 200 p.
(par Gino Gramaccia)

Actualités

Contacts

Laboratoire i3M

Université Nice Sophia Antipolis
UFR LASH
98 boulevard Edouard Herriot
BP 3209
06204 Nice Cedex 3

Université de Toulon
Campus Porte d’Italie
Bâtiment BAOU - 5ème étage
70, Avenue Roger Devoucoux
83000 Toulon


Contactez nous via le formulaire